Aidez-nous Faites un don ou un legs

Dr. Guy Laureys, Prof. Veerle Somers et Dr. Judith Fraussen

La greffe autologue de cellules souches hématopoïétiques dans la SEP : un rôle pour les cellules B ?

Bourse

42.000 € / 2 ans
UZ Gent et UHasselt-BIOMED

Suite à une demande croissante des patients SEP concernant  la greffe autologue de cellules souches hématopoïétiques, un groupe de travail belge a été créé afin de formuler des directives claires concernant ce traitement. De façon simplifiée, le mécanisme de la greffe autologue consiste à détruire par chimiothérapie le système immunitaire « malade » avant de régénérer un système immunitaire « sain » au moyen de cellules souches collectées au préalable. Cette technique nous donne une occasion unique de comprendre la façon dont on peut reconfigurer des réseaux immunitaires anormaux dans le traitement de la SEP. Dans le cadre d’une collaboration entre les centres participant au groupe de travail et le centre de recherche BIOMED (UHasselt), nous étudierons la façon dont certaines cellules immunitaires (les cellules B) se comportent et jouent un rôle dans la restauration d’un système immunitaire normalisé.

La greffe autologue de cellules souches nous donne une occasion unique de déterminer la façon dont les cellules B peuvent contribuer à régénérer un système immunitaire normal chez les patients atteints de SEP.