Don online

Actualités

Update - Patients atteints de SEP et déconfinement

Dans le cadre des nouvelles situations engendrées par le début du déconfinement de la population, la Fondation Charcot suit les recommandations du Groupe Belge d’Etude de la SEP et souhaite apporter ses avis et conseils dans les recommandations à faire aux patients atteints de sclérose en plaques.

En résumé, les mesures préventives concernant la population générale (https://www.info-coronavirus.be/fr/ ) s’appliquent aux patients avec sclérose en plaques, d’autant plus s’ils sont traités avec des médications agissant sur le système immunitaire. 

Votre avantage fiscale : 60% au lieu de 45%

La période actuelle est difficile, c’est certain. Et plusque avant, nous avons besoin de vous. La générosité de nos donateurs a déjà permis des avancées concrètes dans la recherche en sclérose en plaques. Afin de vous encourager à nous soutenir, lPremière Ministre, Sophie Wilmes, a annoncé une augmentation de la déduction fiscale pour les dons. Bonne nouvelle : à partir d'un don de 40 euros ou plus, vous bénéficiez d'une déduction fiscale de 60 % au lieu de 45 %. 

1 jour de recherche = 84 euro. Plus de 13 000 patients comptent sur nous et sur vous.

Ne les oublions pas. 

Patients atteints de SEP et déconfinement

Dans le cadre des nouvelles situations engendrées par le début du déconfinement de la population, la Fondation Charcot suit les recommandations du Groupe Belge d’Etude de la SEP et souhaite apporter ses avis et conseils dans les recommandations à faire aux patients atteints de sclérose en plaques.

En résumé, les mesures préventives concernant la population générale (https://www.info-coronavirus.be/fr/ ) s’appliquent aux patients avec sclérose en plaques, d’autant plus s’ils sont traités avec des médications agissant sur le système immunitaire. Pour la grande majorité des patients qui travaillent actuellement, il n’est pas recommandé de stopper l’activité professionnelle ou d’être mis en congé de maladie. Nous devons comprendre qu’il est important de trouver un équilibre qui tienne compte des risques et des bénéfices de reprendre une activité professionnelle ainsi qu’un traitement éventuel, puisque nous aurons à faire face à une telle situation pendant de nombreux mois.

Dès lors, les recommandations suivantes sont d’application :

1. Si possible et dans la mesure du possible, travailler à partir de son domicile est recommandé (télétravail). Les déplacements vers le lieu de travail sont limités autant que possible, en regroupant les activités professionnelles qui nécessitent d’être sur place.

2. Une distance entre individus d’au moins 1,5 m doit être respectée et si cette distanciation physique n’est pas possible, le port du masque est nécessaire.

3. Il est important de se laver les mains régulièrement.

4. Dans les endroits publics, les masques sont recommandés et ils sont obligatoires dans les transports publics.

5. En ce qui concerne les traitements, notre avis du 12 mars dernier reste d’actualité. Cependant il faut garder à l’esprit qu’arrêter un traitement ou en retarder le début pendant plusieurs mois peut avoir un impact négatif sur la maladie, avec un risque de handicap secondaire permanent.

Coup de chapeau!

Les héros d’aujourd’hui sont les personnels soignants mais aussi les hommes et les femmes de l’ombre dans la logistique, la poste, les éboueurs etc…sans oublier les chercheurs. Leur mission est de trouver les moyens pour résoudre cette crise, aujourd’hui mais aussi demain. 

Les patients atteints de Sep sont un groupe à risque et ont besoin, comme le reste de la population, de suivre scrupuleusement les recommandations et même plus. 

La Fondation Charcot reste disponible pour toutes questions et les relayera vers les neurologues experts. Nos actions de récolte de fonds se poursuivent car demain aussi la recherche sera essentielle pour trouver de meilleurs traitements, un diagnostic plus rapide et une éventuelle prévention.

La Fédération Belge des Fondations Philanthropiques (FBFP) et ses membres, dont la Fondation Charcot, sont en première ligne pour aider le pays à sortir de la crise causée par l’épidémie de COVID-19. Qu’elles soient ou non actives dans le secteur de la recherche et de la santé, les fondations contribuent à atténuer les effets de la crise sanitaire, économique et sociale, à travers leurs activités en faveur de l’intérêt général.

Coronavirus et sclérose en plaques - update

La Fondation Charcot se réfère aux informations générales sur le site des autorités de santé belges: https://www.info-coronavirus.be/fr/.

La Fondation Charcot rejoint l'avis du Groupe Belge d’Étude pour la Sclérose en Plaques concernant le problème actuel du coronavirus, a savoir :

A ce jour, et aussi longtemps que nécessaire, ceci signifie pour les personnes atteintes de SEP:

1.       Les conseils préventifs donnés à la population générale doivent être appliqués de façon encore plus stricte par les personnes atteintes de SEP, surtout si elles sont traitées par médicaments immunomodulateurs.

2.       Les conseils suivants s’appliquent pour les personnes traités par des médicaments immunomodulateurs:

-          Interferon-beta (Avonex®, Betaferon®, Rebif®), glatiramer acetate (Copaxone®), teriflunomide (Aubagio®),dimethyl fumarate (Tecfidera®), fingolimod (Gilenya®), natalizumab (Tysabri®): le traitement est poursuivi

-          Ocrelizumab (Ocrevus®), cladribine (Mavenclad®), alemtuzumab (Lemtrada®): contactez votre neurologue afin de savoir si l’administration prévue se poursuivra

3.       Les personnes atteintes de SEP qui suivent un traitement immunomodulateur et qui ont contracté le coronavirus contactent leur neurologue et arrêtent leur traitement.